8 heures de travail par jour sont une limite à ne pas dépasser ? Selon l’Allemagne, oui !

Makinate | heures de travail allemagne

Nous voilà de retour sur Makinews, le blog de Makinate dédié au monde industriel. Aujourd’hui nous traiterons un sujet qui concerne et intéresse tout le monde : les horaires de travail.

Le train-train quotidien

Combien d’entre vous se lèvent le matin et commencent leur journée en regardant leurs emails personnels sur le portable, et immédiatement après téléchargent leurs emails professionnels ? Ensuite, tout en prenant tranquillement leur petit déjeuner, qui parmi vous ne lit pas les actualités en apportant une attention particulière au secteur d’activité dans lequel ils travaillent plutôt que de penser à leurs prochaines vacances ?

En France la journée commence officiellement à 8h30 et finit à 17h, avec 2 pauses café d’environ 10 minutes (une le matin et une l’après-midi) et la pause déjeuner de 1h30, pour arriver aux 7 heures de travail quotidiennes et aux 35 heures hebdomadaires. Mais qui parmi vous quitte le bureau à 17h pile, éteint son ordinateur et va enfin profiter des dernières heures de la journée pour se détendre, avoir une activité sportive ou encore pour s’occuper de ses proches ? Vous aussi, vous avez pris l’habitude de quitter le bureau, recevoir encore des appels sur votre portable durant votre trajet vers la maison, et à peine passer la porte, vous recontrôlez encore une fois vos emails, avant de naviguer sur les réseaux sociaux, relire les actualités et enfin lire les derniers emails entre le diner et le coucher ? Nous vous rassurons, tout est normal ! Vous faites partie des 90% de la population qui ont exactement les mêmes habitudes que vous !

Mais alors, travaillons-nous effectivement « que » 7 heures / jour ?

Pas pour l’Allemagne ! Partons du principe que comme dans la majorité des pays européens, les allemands travaillent 8 heures par jour, soit 40 heures / semaine. Selon le conseil des économistes allemands, le Sachverstaendigenrat, fixer la journée de travail à 8 heures est une pratique désormais obsolète et non conforme à la réalité, bien que le nombre d’heures légal soit bien de 8 heures / jour. Selon donc les économistes allemands, la numérisation et le développement des nouvelles technologies a influencé non seulement le mode de travail, mais aussi le temps et la qualité du travail. Selon une étude réalisée en 2016 par la Confédération allemande des syndicats (la DGB – Deutscher Gewerkschaftsbund), les nouvelles technologies ont entraîné une augmentation du travail plutôt qu’une amélioration des conditions de vie. Il est évident que si les smartphones ont amélioré considérablement la communication, ils ont également permis d’être joignable 24h/24 et 7 jour/7 et pas seulement au niveau personnel, mais de plus en plus au niveau professionnel.

Le Premier ministre allemand, Christoph Schmidt, a déclaré dans le journal Welt que la législation sur la protection des travailleurs a toujours été efficace, mais qu’aujourd’hui elle n’est plus en phase avec son époque. Demander à un employé de participer à une Conférence Call en soirée pourrait bientôt devenir une pratique contre la loi.

La proposition faite par l’Allemagne

La 8 novembre 2017, le Conseil allemand des experts économiques du gouvernement Merkel a présenté la proposition d’élimination des 8 heures de travail et l’extension des 40 heures hebdomadaires à 48 heures, sans restriction journalière. De cette manière chaque entreprise pourra donner à ses employés la flexibilité d’organiser leur journée en fonction de leurs exigences.

Dans un pays où la rigidité est d’or, les experts ont bien compris qu’il y a un réel besoin de flexibilité dans notre société actuelle qui évolue tous les jours et toujours plus vite. Il est aujourd’hui important de satisfaire les exigences et besoins des entreprises, mais de nos jours, encore plus ceux des employés. Donner aux employés la possibilité et la liberté d’organiser leur temps de travail ne pourra avoir que des effets bénéfiques, notamment une amélioration de la qualité de travail.

En bref…

Bien entendu on parle encore aujourd’hui d’une simple proposition de loi, encore faut-il qu’elle soit acceptée. Si toutefois elle devait l’être, il faudra bien entendu poser des limites, afin d’éviter les abus. Ceci pourrait bien être une vraie révolution dans le monde du travail et l’Allemagne serait alors, encore une fois, un exemple pour ses voisins européens.

Si vous aussi, vous êtes en train de lire cet article hors de vos horaires de travail et qu’il vous a plu, n’hésitez pas à consulter notre site Makinate ou continuez à naviguer dans notre blog pour lire d’autres articles liés au monde des machines industrielles – qui sait peut-être qu’un jour cette loi arrivera également en France, et même si vous lisez nos articles dès le matin au petit-déjeuner ou le soit après le diner, ces heures pourraient bien être comptabilisées comme heures de travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *