Des robots industriels au service de la productivité : le cas de Yamaha

Les robots jouent de nos jours un rôle de plus en plus important dans la production industrielle. Non seulement les machines permettent d’accélérer les processus les plus variés, mais elles « remplacent » aussi les opérateurs dans les opérations les plus lourdes et les plus répétitives, les soulageant de tâches lourdes et risquées. À cela s’ajoutent les « travaux de précision », dans lesquels les robots industriels garantissent non seulement de meilleurs résultats, mais améliorent également la productivité.

C’est le cas, par exemple, du contrôleur RCX340 de Yamaha Robotics, qui automatise – et accélère – les opérations de distribution des matériaux de revêtement. En contrôlant plusieurs robots en même temps, le contrôleur de la société japonaise améliore la productivité dans des processus délicats tels que l’application de produits d’étanchéité et d’autres matériaux sur des composants mécaniques de toutes sortes, ce qui réduit considérablement le nombre de pièces rejetées à la fin du processus.

Les avantages des robots dans la distribution de matériaux de revêtement

L’application de matériaux de revêtement – tels que les produits d’étanchéité, par exemple – est l’un des secteurs dans lesquels les robots ont garanti de grands progrès par rapport au passé. En effet, la distribution ne doit pas être homogène sur toutes les parties du composant : dans les coins, il est en effet nécessaire de réduire le débit de distribution, afin d’éviter qu’une trop grande quantité de matériau de revêtement ne soit déposée. Si cela devait arriver, la pièce devra être rejetée lors du contrôle de qualité, ce qui entraînera une perte de temps et d’argent pour l’entreprise.

Les robots industriels, s’ils sont correctement configurés, permettent au contraire d’obtenir un revêtement aussi homogène que possible : en effet, en réglant le bon programme, il sera possible de réduire la distribution dans les coins, évitant ainsi de devoir jeter des pièces à la fin du processus. Tout cela, avec des temps de production extrêmement contenus : la productivité s’en trouve donc considérablement accrue.

Contrôleur Yamaha Robotics RCX340 : l’organisation aux commandes

Le contrôleur RCX340 de Yamaha Robotics représente l’état de l’art dans le scénario qui vient d’être décrit. Le dispositif créé par l’entreprise japonaise se caractérise en effet par un haut niveau d’automatisation et de polyvalence, permettant ainsi d’accélérer les opérations de haute précision. Le RCX340, en effet, est capable de contrôler plusieurs robots simultanément, en donnant à chacun d’eux les instructions à suivre.

Le contrôleur fabriqué par Yamaha Robotics prend en effet en charge un ensemble étendu de commandes, avec des instructions de vision dédiées à chaque robot connecté, afin d’accélérer la programmation et le temps de mise en œuvre de l’ensemble de l’infrastructure. Et ce n’est pas tout : le dispositif du colosse japonais permet également d’améliorer la productivité de l’installation en exploitant des caractéristiques uniques.

En connectant le contrôleur à la servocommande, il est en fait possible de contrôler non seulement la vitesse à laquelle le flux de matériaux de revêtement est distribué, mais aussi la vitesse à laquelle les robots connectés se déplacent. Ainsi, les machines pourront garantir une grande précision dans l’exécution des opérations (l’épaisseur du matériau sera homogène sur toute la surface des pièces) et une grande rapidité dans la réalisation des travaux.

Enfin, le RCX340 est équipé des interfaces de communication les plus courantes utilisées dans l’automatisation industrielle. Cela signifie que le dispositif peut être facilement intégré même dans une usine de production existante, sans avoir à repenser et à redessiner tout l’environnement de l’usine. Entre autres, le contrôleur japonais supporte les bus de terrain les plus courants tels que CC-Link, EtherNet/IP, DeviceNet, PROFIBUS, PROFINET et EtherCAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *