Machines pour le packaging pharmaceutique, une croissance sans entrave : le marché a triplé en 10 ans

En pleine crise économique mondiale, qui n’a épargné aucun secteur économique et aucune production, l’industrie pharmaceutique est l’une des rares à avoir été sauvée. Et avec la production de vaccins anti-Covid en plein essor, la situation est appelée à s’améliorer encore, si l’on peut dire. Il n’est donc pas étonnant que les prévisions concernant la production de machines pharmaceutiques soient si roses : selon diverses prévisions, le marché est destiné à connaître une croissance à deux chiffres au cours des prochaines années.

Si les prévisions se réalisent, le marché des machines pharmaceutiques franchira le seuil des 200 millions annuels d’ici le milieu de la décennie. En une décennie (2016-2025), la valeur du marché a plus que triplé, ce qui indique que les robots vont jouer un rôle de plus en plus important dans la chaîne de production pharmaceutique.

Le secteur des machines pharmaceutiques a dépassé le seuil de 100 millions en valeur

Selon les prévisions de MarketsandMarkets, 2020 sera une année mémorable pour le monde de l’industrie pharmaceutique. Et pas seulement pour la charge de travail accrue résultant de la production de vaccins anti-Covid développés par diverses sociétés pharmaceutiques. D’ici la fin de l’année, en effet, le marché des robots utilisés dans des lignes complètes de production et de conditionnement dépassera pour la première fois les 100 millions de dollars en valeur, pour atteindre 120 millions de dollars à la fin de 2021. Un taux de croissance annuel moyen de 13 %, qui se confirmera probablement aussi au cours des cinq prochaines années.

Une valeur qui doublera au cours des cinq prochaines années

Les estimations faites par Zion Market Research pour la période de cinq ans 2021-2026, comme mentionné, ne sont pas très différentes. Si l’on exclut les nouvelles augmentations, la croissance annuelle moyenne sera d’environ 13 %. Selon les experts de la société américaine spécialisée dans les études de marché, à la fin de 2026, la valeur du marché des robots pharmaceutiques dépassera le seuil des 200 millions de dollars, pour atteindre 222,4 millions.

Une croissance sans entrave, donc, qui conduira au doublement de la valeur marchande en cinq ans seulement. En effet, comme mentionné ci-dessus, en fin 2020, le marché dépassera pour la première fois le seuil de 100 millions de dollars. La croissance est encore plus surprenante si l’on compare les prévisions de la fin 2026 avec le résultat de la fin 2016, lorsque le marché des robots pharmaceutiques valait environ 65 millions de dollars. En dix ans, la valeur du marché a donc plus que triplé.

Le rôle des robots dans la chaîne de production pharmaceutique

À mesure que la valeur marchande augmente, l’importance des robots à l’intérieur des sites de production pharmaceutique augmente également. Leur utilisation permet en effet d’accélérer et d’améliorer les opérations répétitives telles que le conditionnement des médicaments, mais aussi de garantir de meilleurs résultats dans les opérations hautement spécialisées telles que le contrôle de la qualité et la vérification de la composition des médicaments. À ce jour, les robots pharmaceutiques sont principalement utilisés pour :

  • Contrôle des médicaments. Le contrôle des médicaments est une opération fondamentale pour garantir la qualité des produits. Les robots de ce secteur peuvent détecter le moindre défaut de production, en utilisant des caméras haute définition et d’autres capteurs qui peuvent « scanner » les comprimés et autres médicaments.
  • Emballage. Les avantages de l’utilisation de robots dans le packaging des médicaments sont nombreux. Tout d’abord, ils empêchent les opérateurs d’être contraints d’effectuer des actions répétitives et mécaniques. En outre, ils permettent une meilleure efficacité et une plus grande rapidité, en supprimant les éventuelles erreurs commises par les opérateurs.
  • Applications de laboratoire. De plus en plus, les robots pharmaceutiques sont également utilisés dans les laboratoires de recherche et de développement, où ils assurent une amélioration de l’efficacité et de la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *