Comment fonctionne une cisaille pour la découpe de tôle

Comme nous l’avons déjà mentionné dans les articles précédents, la technique traditionnelle de découpe et traitement de la tôle est le cisaillage. Le cisaillage, comme son nom l’indique, est effectué par des machines appelées cisailles. Les cisailles les plus utilisées peuvent être classées en deux types différents : les cisailles guillotines et les cisailles à lames circulaires. Dans les deux cas, la découpe de la feuille est produite par l’action mécanique de deux lames dont la contrainte dépasse la résistance déterminant la rupture du matériau.

 

La cisaille guillotine

Les cisailles guillotines sont les machines les plus courantes et également celles que nos clients recherchent le plus sur notre catalogue en ligne www.makinate.fr . La cisaille à guillotine est structurellement composée de deux lames : la lame inférieure fixe et la lame supérieure mobile, qui est mobile et actionnée par des pistons hydrauliques alimentés par une unité hydraulique (compresseur hydraulique). Toutes les cisailles sont munies d’un dispositif appelé support de découpe, ce qui permet le serrage du matériau pendant la phase de découpe et par des guides réglables sur lesquels la feuille est amenée à glisser.

 

Effet ciseau

L’expression effet ciseau indique une découpe qui ne se produit pas simultanément sur toute la ligne de coupe, mais qui travaille progressivement la feuille, tout comme les ciseaux coupant une feuille de papier, évitant ainsi une pression excessive.

Si vous êtes intéressés par l’achat d’une cisaille d’occasion ou par d’autres machines de tôlerie d’occasion, nous vous invitons à vous consulter notre catalogue en ligne.

Si vous avez une cisaille, ou une autre machine d’occasion à vendre, vous pouvez la publier dès maintenant sur notre catalogue en ligne en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Publiez ici votre machine gratuitement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *