L’Italie leader mondial dans la construction de machines packaging

D’après les données recueillies par l’UCIMA (dont nous avions déjà parlé dans notre article consacré au salon Ipack-Ima de Milan), les fabricants italiens de machines packaging sont encore une fois les leaders mondiaux en 2017. L’Italie confirme non seulement sa première place, mais enregistre également une progression nette du chiffre d’affaires de près de 9% par rapport à 2016 et dépasse les 7 milliards d’euros. Les exportations progressent également de 7,5% et atteignent 5,7 milliards d’euros.

Le secteur du packaging en Italie et dans le monde

Le secteur packaging est l’un des secteurs les plus dynamiques en Italie : en 2017, il a enregistré une balance commerciale positive de 7,1%, une croissance des exportations et emploie plus de 30 000 personnes dans le pays. De plus, une machine packaging sur 5 vendue dans le monde est « Made in Italy »! L’Allemagne se positionne à la deuxième place sur le podium et enregistre également d’excellents résultats.

Au niveau mondial, l’Union européenne représente 37,4% du chiffre d’affaires total et reste donc en pole position. L’Asie suit avec 21,8% du chiffre d’affaires. En troisième position nous retrouvons l’Amérique du Nord avec 11,6%. Le classement se finit avec l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud avec 10,4%, les pays non européens avec 10,1% et l’Afrique et l’Océanie avec 8,6%.

Secteurs d’activité et typologies de machines

Le secteur agroalimentaire représente 30,25% du chiffre d’affaires, suivi du secteur des boissons avec 29,9%. Ces deux secteurs sont principalement destinés aux marchés étrangers (les exportations représentent 74,4% pour le secteur alimentaire et 83% pour le secteur des boissons). Le secteur du tabac et des tissus suit avec 20% et le secteur pharmaceutique avec 16%. Nous retrouvons en fin de classement les secteurs cosmétiques et chimiques.

Le classement par type de machine se présente comme ceci : en première position, nous retrouvons les remplisseuses et doseuses avec 24,1%, suivent les Form Fill Seal (FFS) et thermoformeuses avec 19,8%, les palettiseurs et dépalettiseurs avec 12,9%, les étuyeuses horizontales / étuyeuses verticales et encaisseuses avec 9,9%, les fardeleuses avec 8,4%, les étiqueteuses avec 6,5%… Le reste du classement regroupe les scotcheuses, les machines de contrôle (comme les mireuses par exemple), les lyophilisateurs et stérilisateurs, et enfin les machines de fin de ligne destinées généralement au transport.

Selon les statistiques, cette tendance positive devrait se confirmer pour l’Italie également pour 2018. Une augmentation de 6% pour l’Asie et de 6,5% pour l’Afrique est également prévue pour la période 2018-2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *