Mazak ouvre le musée des machine-outils au Japon

Souvent, dans notre blog, nous avons le plaisir de vous présenter parmi les bonnes affaires du moment des centres d’usinage et des tours d’occasion du fabricant japonais Mazak, comme dans le cas de cet article précédent sur un tour multitâche Integrex i200 d’occasion.

Aujourd’hui, nous voulons plutôt vous parler d’une belle initiative prise par le constructeur Mazak : l’ouverture d’un musée très spécial.

Inauguré fin 2019 dans la ville japonaise de Minokamo, le musée de la machine-outil de Yamazaki Mazak renforce l’impact des machines-outils dans notre vie quotidienne. Le musée a été ouvert pour coïncider avec la célébration du centenaire de la société japonaise. Le musée retrace l’histoire des machines-outils du XVIIIe siècle à nos jours.  Il raconte cette histoire, en mettant en évidence à chaque étape le lien étroit entre la technologie et Mazak, un lien qui caractérise toute l’histoire de l’entreprise.

La visite du musée de la machine-outil commence par une présentation des outils utilisés dans la production mécanique du 18e siècle et se termine par les solutions technologiques les plus récentes qui combinent automatisation et connectivité typiques de la révolution industrielle 4.0. Ce qui est particulièrement fascinant et exhaustif pour comprendre l’évolution technologique en cours est la présence à l’intérieur du musée de toute une chaîne de production hautement automatisée qui utilise la technologie IOT (Internet Of Things – Internet des objets).

Un autre aspect que le musée met clairement en évidence est la centralité des machines-outils à la base de la construction et de l’entretien de nombreuses structures cruciales de la vie moderne présentes dans des secteurs tels que le médical, l’aérospatiale et l’automobile, pour n’en citer que quelques-uns.

L’ouverture de ce musée est également l’occasion pour Mazak de faire passer le message de sa vision d’une entreprise du futur qui embrasse la durabilité énergétique et la met sur la même voie que l’innovation technologique. En ce sens, l’architecture du musée elle-même est explicative. La structure entière est en effet située à 11 mètres sous le niveau du sol et est entièrement climatisée grâce à l’énergie géothermique.

Avec l’ouverture de ce musée, l’entreprise japonaise confirme une fois de plus qu’elle est à l’avant-garde du point de vue de l’innovation technique et de la durabilité, mais souligne en même temps une fois de plus à quel point l’histoire de la machine-outil et son développement sont étroitement liés à l’histoire et au développement de Mazak.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.